Ouvrir un commerce alimentaire les étapes clefs à ne pas oublier - Entrepreneur Lab
484
post-template-default,single,single-post,postid-484,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive
Créer un commerce alimentaire

Ouvrir un commerce alimentaire les étapes clefs à ne pas oublier

Hygiène alimentaire – Licence
Vous avez décidé de reprendre ou de créer un commerce dans le secteur alimentaire, très bonne idée ! Attention cependant de ne pas oublier certaines obligations liées à ce secteur.

Les obligations en hygiène alimentaire : Qui dit alimentation dit risque d’intoxication donc prévention !

Assurez-vous en premier lieu que votre local est aux normes avec la réglementation européenne en hygiène alimentaire (« paquet hygiène »). Vous devrez également satisfaire à l’obligation de formation en hygiène alimentaire. En fonction de votre expérience, de votre formation initiale et de votre secteur d’activité, vous pouvez être éligible ou non.
En plus de toutes les déclarations liées à la création d’entreprise, cette activité sera à déclarer auprès de la DDPP de votre département (cerfa 13984).
Enfin vous avez l’obligation de mettre en place d’un plan de maitrise sanitaire (PMS) respectant les principes de la méthode HACCP. Des centres de conseil peuvent vous accompagner dans ces démarches.

Débit de boissons : vous voulez vendre de l’alcool alors il vous faudra une licence !

Si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées sur place (licence III ou IV) ou vendre uniquement des boissons avec un repas (Licence Restaurant) il vous faudra obligatoirement déclarer cette activité auprès de votre mairie d’implantation (Cerfa n° 11542). Attention cette déclaration met 15 jours à être validée, vous ne pouvez pas utiliser de licence avant ce délai ! Pour avoir cette autorisation il vous faudra justifier d’une formation « Permis d’Exploitation » (durée légale 20h). Il ne faudra donc pas attendre le dernier moment pour passer cette formation. Et attention des règles d’implantions très strictes encadrent l’activité de débit de boissons (zones protégées, quota, capacité …). Rapprochez-vous de votre centre de formation le plus proche pour répondre à cette obligation.

En conclusion

Avant la reprise

Bilan hygiène des locaux

(Possibilité de licence pour débit de boissons)

Formation hygiène et permis d’exploitation

Déclaration d’activité de manipulation de denrées alimentaire

(Déclaration d’activité débit de boissons)

Dès la reprise

PMS - HACCP en place

Et bon appétit !

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire